• Réfléxions
  • Une identité trop fragile

    Plusieurs éléments se sont accumulés ces derniers jours. Le dernier fut le discours de la première ministre Néo-Zélandaise lors de la cérémonie pour les victimes de l’attentat du 15 Mars. https://www.theguardian.com/world/2019/mar/29/christchurch-attack-thousands-flood-city-as-new-zealand-remembers-victims Jacinda Ardern commence son discours en maori. Elle honore les personnes présentes, le iwi qui a accueilli le triste événement, et les victimes. Ensuite […]